La liste de mes envies, de Grégoire Delacourt

J’avais entendu plusieurs fois parler de La liste de mes envies à la radio, notamment dans « Le Masque et la Plume » sur France Inter (que je vous conseille fortement pour les critiques littéraires plus que délirantes des chroniqueurs) mais pour moi, c’était « sans plus », jusqu’à ce qu’un ami me le prête. J’ai tout de suite accroché au style très oralisé de l’auteur et j’ai donc voulu en savoir plus sur l’histoire dont je vous présente le résumé proposé sur Amazon :

La_liste_de_mes_envies_de_Gr_goire_Delacourt_pocheJocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18.547.301 lui tombent dessus. Ce jour là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Ce résumé en dévoile beaucoup et peu à la fois, comme Jocelyne. Elle n’hésite pas à se confier au lecteur tout en restant pudique avec son entourage, à l’intérieur de l’histoire. Mais ce n’est pas vraiment elle mon personnage préféré, ce sont surtout les jumelles qui m’ont marquée parce que je trouve que je leur ressemble : elles se battent et donneraient n’importe quoi pour réaliser leur rêve mais n’y parviennent pas. Pourtant, jamais elles ne s’arrêtent, un peu comme moi. À côté de ça, Jocelyne n’a pas d’ambition particulière et cache même à ses proches les évènements marquants de sa vie, et pourtant, elle reçoit plein de choses sur un plateau d’argent, sans même les vouloir. Je ne dis pas que je me suis réjouie de ses malheurs, mais je pense quand même qu’elle ne savait pas la chance qu’elle avait, c’est tout.

Comme vous le constatez, je suis vraiment entrée dans l’histoire au point de me faire une opinion sur sa protagoniste, que je ne peux connaître en personne, évidemment. Qu’on l’apprécie ou pas, elle reste néanmoins touchante et les petites listes qu’elle se dresse font d’elle quelqu’un qui a les pieds sur terre, quand-même. J’ai été agréablement surprise par le fait que l’auteur, un homme, exprime si bien la voix et les pensées d’une femme.

Bref, un roman que je conseille, particulièrement en voyage parce qu’il se lit bien vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s